Didier Bouchon

Après des études de biologie et un diplôme d’arts appliqués à l’école Boulle, Didier Bouchon se tourne de façon autodidacte vers la programmation informatique, l’électronique et le graphisme. Il développe un intérêt immédiat pour les problématiques liées à la Vie Artificielle et à l’Intelligence Artificielle. Dès lors, il devient l’un des pionniers des jeux vidéo et des systèmes 3D. Développeur pour Cryo, Infogrammes, Virgin Games, et Mindscape, on lui doit notamment, en collaboration avec Philippe Ulrich, L’arche du capitaine Blood (1988, Ère Informatique). En 1996, il cofonde sa propre société de conception de jeux vidéo, Comptoir des planètes, où il conçoit l’architecture d’Avatarstudio, un logiciel de création d’avatars en 3D qui servira pour la communauté virtuelle du 2ème Monde, précurseur de Second Life, développé par Canal Numedia qu’il rejoint en 2000, en tant que directeur technique des développements 3D. Dès 2002, il donne à ses recherches une dimension plus artistique, que ce soit à titre personnel ou dans le cadre de l’association Music2eyes et de ses nombreuses collaborations avec des artistes. De 2003 à 2015, Didier a été directeur technique du pôle création du Cube, Centre de création numérique de Issy-les-Moulineaux. À ce titre, il a réalisé ou supervisé les nombreux développements des œuvres qui y ont été produites pendant cette douzaine d’années. Ainsi, que ce soit au Cube ou avec Music2eyes, il a collaboré avec des artistes tels que Miguel Chevalier, Bernard Michel, Bertrand Planes, Bertrand Lamarche, Anne Sarah Le Meur, Moebius, et des institutions comme le ZKM de Karlsruhe. Entre 2014 et 2017, il est intervenu pour l’ingénierie de recherche & création dans le cadre du programme de recherche Reflective Interaction d’EnsadLab, laboratoire de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs (EnsAD – PSL Research University Paris) pour poursuivre cette activité à plein temps à partir de 2018 pour le compte de la Chaire arts & sciences de l’École polytechnique, de l’EnsAD-PSL et de la Fondation Daniel et Nina Carasso.

Colin Bouvry

Ingénierie créative, électronique, mappage vidéo, muséographie, lumière, design interactif, installation audiovisuelle, scénographie numérique, jeu vidéo et multimédia composent travaux de Colin Bouvry. Formé dans un cursus technique dans l’électronique puis l’ingénierie image et son, Colin a cultivé son intérêt pour le mélange entre l’art et la technologie. Il développe un intérêt pour les solutions libCinder, openFrameworks, touchDesigner, arduino, raspberry pi, ROS (Robot Operating System), etc. pour des projets créatifs tout public. Il commence sa carrière professionnelle dans la galerie d’art numérique Numeriscausa à Paris et travaille aujourd’hui avec EnsadLab en Ingénierie Recherche & Création, le centre des Monuments Nationaux, la galerie Laserquest, Fred Sapey-Triomphe, Devocite, Mosquito, Museomix, Master films, Master Image Programme, Biggerband. Il aime offrir au public un accès à la connaissance, à l’information culturelle et pédagogique en utilisant des moyens techniques et artistiques tout en favorisant des outils performants et collaboratifs.

Site internet : www.colinbouvry.com

Cécile Bucher

Cécile Bucher travaille en freelance en tant qu’ingénieure informatique dans le secteur créatif et étudie en parallèle à la Head (Haute école d’art et de design de Genève) en arts visuels. Elle a obtenu en 2003 un bachelor en illustration avec distinction à l’Institut Saint-Luc à Bruxelles, puis en 2007 et 2009, un bachelor et master en informatique à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne en Suisse (EPFL). Elle a travaillé de longues années en tant qu’ingénieure créative au sein d’Ars Electronica à Linz, en Autriche, où elle a implémenté un grand nombre d’installations interactives principalement en C/C++ ainsi que participé à la réalisation de nombreux concepts d’expositions interactives. Auparavant, elle a travaillé pour le professeur Frédéric Kaplan en tant qu’ingénieure de recherche et développement où elle a principalement contribué au développement de nouvelles technologies interactives. Actuellement, elle contribue entre autre au développement du toolkit robotique MisB Kit au sein de l’équipe Reflective Interaction d’EnsadLab et poursuit en parrallèle ses projets artistiques, souvent reliés aux nouvelles technologies. Elle vit actuellement à Genève, en Suisse.

Site internet : cecilebucher.net

Sylvie Tissot

Avant de créer son entreprise, Anabole, Sylvie Tissot a été chercheuse en informatique au Centre de Recherche d’Alstom puis a travaillé au sein de ARTGROUP, société spécialisée en effets spéciaux et spectacles d’androïdes. Elle réalise des prestations pour des PME, Grands Groupes et institutions culturelles : Champs Libres à Rennes, Théâtre de Chaillot, Muséum d’Histoire Naturelle de Paris et Lyon, Orange, Navidis, etc. Elle travaille depuis de nombreuses années pour les sociétés Tralalère et Drôle de Trame et pour le collectif La Fracture Numérique. Elle a rejoint récemment l’équipe de Art2M. Elle intervient régulièrement sous forme de workshops à l’École Nationale Supérieure de Création Industrielle. Elle accompagne également le travail de différents artistes et a présidé l’association « we love the net » tournée vers la réalisation et la promotion de projets liés au design et à l’art numérique. Enfin, elle consacre une partie de son temps à mener des projets de recherche sur les principes de programmation, en partenariat avec des laboratoires de recherche (LRI, LIMSI, EnsadLab).

Site internet : www.anabole.com