Mobilizing

L’apparition des smartphones et des tablettes dans la dernière moitié des années 2000 a donné lieu à leur adoption massive : les écrans mobiles, hybridation du téléphone portable et des ordinateurs, ont su se rendre indispensables et peuplent aujourd’hui notre quotidien. Étant une forme d’ordinateur adapté à des situations de mobilité, la nouveauté de ces machines numériques s’est rapidement diluée dans le paysage technologique contemporain : elles font maintenant partie intégrante de l’ensemble technique numérique qui caractérise notre époque. Les écrans mobiles présentent des spécificités techniques qui leur sont propres et qu’il convient d’explorer au-delà de leurs usages préconçus. Les champs du design et des pratiques artistiques de l’interactivité sont particulièrement propices à cette exploration.

Parce qu’ils donnent accès à des informations concernant leur état physique propre (orientation, inclinaison, etc.), les écrans mobiles permettent, à l’aide des nombreux capteurs qu’ils embarquent, d’interagir avec les médias qu’ils diffusent (image, textes, vidéos, etc.) à travers leur manipulation : ils sont leur propre périphérique de contrôle. Pendant un temps, la mise en œuvre exploratoire et artistique de ces spécificités techniques s’est avérée difficile d’accès, la chaîne technique de développement pour ces appareils étant conçue pour les spécialistes de l’informatique. Mais le paysage technologique c’est depuis fortement transformé. En outre, parce qu’ils sont des objets techniques permettant la réalisation d’un « Internet mobile », les écrans mobiles intègrent des navigateurs Internet, élément logiciel que l’on retrouve sur un nombre croissant de machines numériques (ordinateurs, consoles de jeux, smartTV, etc.). L’omniprésence des services de réseaux sociaux, la banalisation de l’usage d’Internet et de la mise en œuvre des techniques de création de documents web interactifs participent à l’évolution des technologies du web, le navigateur devenant progressivement une plateforme à part entière. Plus que jamais, créer pour le web permet aujourd’hui de diffuser ses créations sur une grande variété d’appareils, à partir du moment où ils sont dotés d’une forme de navigateur Internet. Machine virtuelle a priori universelle, support de consultation et de création logicielle standardisée et simple d’accès, le navigateur internet est l’un des vecteurs de l’interopérabilité entre les diverses machines numériques : il est aujourd’hui possible de produire des œuvres qui peuvent tirer partie des capacités des écrans mobiles tout en étant exécutables sur d’autres appareils.

Mobilizing.js est le projet d’un environnement logiciel auteur à destination des artistes et des designers dont l’objectif est de favoriser la création d’œuvres interactives sur différentes formes d’appareil-écrans. La grande polyvalence que présente actuellement JavaScript, qui montre une tendance à s’affirmer, permet à Mobilizing.js d’étendre son champ d’intervention à des contextes logiciels variés, parmi lesquels on trouve le navigateur internet, les serveurs Node.js ou encore des contextes spécifiques à certaines machines (périphériques mobiles/IoT – tablettes, smartphones – iOS, Android, Windows, etc). Les fondations de Mobilizing.js prennent donc la forme d’une librairie JavaScript qui définit une interface de programmation conçue pour la création artistique interactive dans des contextes matériels et logiciels qui sont dès à présent unifiés par le langage JavaScript. Notre ambition est, en parallèle d’une stabilisation de ces fondations, de produire des couches logicielles supérieures à celles-ci afin de mettre en critique les conditions actuelles d’écriture des programmes informatiques.

Equipe de développement depuis 2014 : Dominique Cunin (coordination), Florent Dubois, Oussama Mubarak, Jonathan Tanant.

mobilizing-js.net