MOUVA

Bertrand Sandrez
2012

Inspiré des mobiles d’Alexander Calder, ce dispositif a été imaginé pour une exposition à Nantes fin 2012. Dans une salle d’une ancienne boucherie, une série de dessins sur papier de Thibault Conan étaient suspendus aux crochets toujours présents. Au milieu, on découvrait un écran, suspendu lui aussi par un fil. L’objet tournait légèrement sur lui-même, et dévoilait alors une image animée en fonction de son mouvement. Une réflexion sur la conscience de mobilité des écrans mobiles.