Fans (gisants)

Olivain Porry, 2020

« Fans (gisants) » est une installation aux dimensions variables, faites de ventilateurs sur pieds communs couchés sur le sol. Chacun d’entre eux est branché sur un boitier noir contenant un système électronique de communication et un capteur de présence. Dans un contexte d’utilisation classique, les ventilateurs sur pied possèdent des têtes rotatives qui tournent de droite à gauche. Légèrement modifiés, les ventilateurs de « Fans (gisants) » font, eux, tourner leurs corps plutôt que leurs têtes. La disposition des ventilateurs dans l’espace correspond à l’organisation d’un réseau de modèle « Watts-Strogatz » (small-world network). Cette même configuration permet aux ventilateurs de s’échanger des informations et d’être ainsi activé suivant le déclenchement d’un capteur autre que le leur. Le passage d’un spectateur devant un capteur va entrainer le transfert d’une information depuis le capteur activé vers un ventilateur auquel il est relié. C’est ce dernier qui est alors activé et entame, durant une minute, une torsion lente de son corps. Le pied du ventilateur activé se contorsionne doucement dans un mouvement qui évoque la douleur et le gémissement. Inter-connectés selon des règles strictes, le groupe de dix ventilateurs évoque un cimetière industriel dont certains éléments semblent s’éveiller lorsqu’un visiteur est au milieu d’eux.